Se connecter
NotreCompagnie

NotreCompagnie


Toute l'association


 



Une Compagnie de Tir à l'Arc se distingue
d'un club sportif traditionnel par son attachement
à perpétuer la tradition des Confréries du Moyen-âge.


I. Ces traditions sont :

  • Des titres ou grades donnés à certains membres de la compagnie,
  • Des tirs traditionnels (par ex Abat l'oiseau) effectués chaque année,
  • Une politesse obligatoire, sur les pas de tir comme ailleurs,
  • Le salut à la première flèche.

II. Titres et grades

  • Un Capitaine, qui lors de certaines manifestations ou tirs porte une écharpe bleue. C'est aussi le Président.
  • Des Archers, ce sont les membres actifs. Ils ne peuvent se présenter aux postes de porte drapeau et de censeur, postes occupés par des Chevaliers.
  • Les Aspirants. ce sont les archers de la Compagnie qui ont été contactés et qui ont accepté de poser leur candidature à la Chevalerie d'Arc. Echarpe Blanche.
  • Des Chevaliers, Les chevaliers sont des membres actifs de la Compagnie. Ils ont été cooptés et initiés à la Chevalerie d'Arc par d'autres Chevaliers de la Compagnie et adoubés par la Ronde Rhône-Alpes des Chevaliers d'Arc. C'est un titre honorifique qui, sauf une certaine préséance dans les manifestations internes traditionnelles, ne leur confère aucun droit particulier par rapport aux autres archers. En revanche ils ont des devoirs, en particulier celui de promouvoir les traditions, de donner l'exemple de la serviabilité et de la courtoisie. C'est un titre qui est conservé à vie. Les Chevaliers de la Compagnie portent leur cordon lors des tirs traditionnels.
  • Un Roy, est nommé ROY de la Compagnie l'archer adulte qui abat l'oiseau au cours du tir annuel prévu à cet effet. Chez les jeunes, le gagnant s'appelle Roitelet. La Royauté de l'arc est un titre purement honorifique. La prérogative du ROY est d'avoir le pas sur tous les autres membres de la Compagnie et tous lui doivent respect et déférence. Le ROY peut être investi de tout autre grade. En cas de décès ou de départ, le ROY n'est pas remplacé avant le Tir à l'oiseau annuel suivant. Le titre de ROY se distingue par le port d'une écharpe rouge.
  • Un Empereur, est Empereur, celui qui est proclamé ROY pendant trois années consécutives dans la Compagnie. C'est un titre honorifique qu'il conserve dans la Compagnie tant qu'il y reste. S'il la quitte, il perd ce titre. Il peut être investi de toute autre dignité ou grade, et en particulier, il peut être Empereur et ROY.  Le titre d'Empereur se distingue par le port d'une écharpe verte.
  • Un Connétable, peut être nommé "Connétable" par le Conseil d'Administration tout membre actif ou honoraire, qu'il soit ou non Chevalier, en raison de la situation personnelle qu'il occupe ou en témoignage de reconnaissance des services rendus. C'est un titre purement honorifique conservé à vie dans la Compagnie, même si son détenteur vient à la quitter.  Le titre de Connétable se distingue par le port d'une écharpe violette.
  • Un Censeur, obligatoirement un Chevalier, assure la garde des traditions de l'Archerie, ainsi que la discipline à l'intérieur de la Compagnie et en toutes occasions où se produisent les membres de la Compagnie. Il propose au Capitaine les sanctions (1) qui lui paraissent nécessaires et enquête sur les faits susceptibles de nuire au bon renom de la Compagnie.

(1) Dans la Compagnie de Tir à l'Arc, respectueuse des traditions, se trouve un " tronc" où chaque archer condamné symboliquement pour des motifs tels que proférer des grossièretés sur le pas de tir, ne pas saluer avant de lancer sa première flèche ou ne pas avoir la tête couverte lors de la première volée d'un tir traditionnel.


III. Tirs traditionnels

Chaque année la compagnie effectue des tirs traditionnels tout spécialement

  • Un tir à la St Sébastien, saint patron des archers.
  • Le « Tir du Roy » ou « Abat l'oiseau ».

IV. Politesses

  • Le salut à la première flèche est une tradition qui ne souffre aucun manque : lorsque l'archer est prêt à tirer sa première flèche il doit saluer la cible en disant « archers je vous salue ! ». Ce salut alerte les autres tireurs que l'archer va commencer son tir. Il est aussi un signe de respect aux anciens archers disparus.
  • De même, lors d'un concours traditionnel, pour sa première flèche, l'archer doit venir en chapeau, n'importe quel couvre-chef convient.

Le manquement à ces 2 traditions rend le fautif passible du "tronc".